Palais Dar Nejma Ezzahra : le joyau de Sidi Bou Said, Tunis

Le Palais Dar Nejma Ezzahra à Sidi Bou Said (terme arabe qui signifie « l’Etoile de Venus »), familièrement connu sous le nom « la Maison du Baron », est l’un des monuments les plus emblématiques de la capitale Tunis qui vaut absolument le détour. N’hésitez donc pas à programmer une visite, lors de votre voyage organisé à Tunis.

Il a été construit sur la colline de Sidi Bou Saïd au début du XXème siècle (entre 1912 et 1922) par le baron Rodolphe d’Erlanger selon un style arabo-andalous qui lui servait de résidence de charme jusqu’à sa mort en 1932.

Ce joyau architectural arabo-andalous a réunit les efforts des meilleurs artisans de Tunisie, mais aussi du Maroc et de l’Egypte pour le travail bois sculpté, gravé ou peint, du marbre et du stuc ciselé, en plus des techniciens qualifiés de la France et l’Italie pour les commodités techniques (électricité, chauffage et plomberie).

Palais Dar Nejma Ezzahra : De résidence de charme en musée

Après la mort du baron Rodolphe d’Erlanger, le palais était occupé par son fils Léon Frédéric Alfred d’Erlanger. Le bâtiment a subi de nombreux dommages au fil des années notamment pendant la seconde guerre mondiale lorsqu’il était sous la main des soldats allemands.

Après la guerre, l’ancienne résidence de la famille d’Erlanger a été acquise par l’état tunisien qui le préserve désormais comme musée avec une grande partie de son mobilier d’origine.

Considéré comme modèle d’arabisance réussie, ce palais à la charnière de l’ensemble des styles légués par la civilisation arabe et des débuts de l’Art décoratif européen ne cesse de susciter l’admiration par son insolite splendeur et son panorama à couper le souffle avec vue imprenable sur la Méditerranée.

La beauté de cet endroit magique est incroyablement préservée. Des œuvres peintes par Rodolphe d’Erlanger y sont encore exposés.

Une collection riche d’instruments de musique et de photographies

Le bâtiment abrite aussi le Centre des musiques arabes et méditerranéennes où est exposée une collection historique d’instruments de musique et de photographies. Outre la collection personnelle du Baron d’Erlanger, des instruments de musique en usage en Tunisie y sont également présentés.

L’exposition permanente est répartie sur deux salles ; la salle Manoubi Snoussi et la Salle Ahmad al Wafi.

Une collection de plus de 250 instruments de musique en usage tunisien est exposée dans la salle Ahmed al Wafi, selon la répartition classique, en instruments à vents (aérophones), en instruments à percussion (membranophones et idiophones) et instruments à cordes pincées et frottées (cordophones).

La salle Manoubi Snoussi renferme une quinzaine d’instruments de musique d’origines diverses, orientales, européennes et africaines. L’espace d’exposition dans l’enceinte du palais expose également des photographies d’instruments en situation de jeu, en plus d’une série de photographies de grandes figures de la musique tunisienne et arabe.

Profitez de nos promos de Voyage organisé à Tunis, Tunisie

(220)