Mosquée Sidi Youssef ou Mosquée de Youssef Dey à Tunis

Aussi connue sous le nom de la Mosquée de Youssef Dey, cette moquée a été construite en 1612 par cet ancien militaire turc, devenu souverain et bâtisseur. Cette belle et somptueuse mosquée à précédée celle de Hammouda Pacha. Mais toutes les deux présentent un même style architectural d’autant plus qu’elles sont toutes les deux construites en étage au dessus de boutiques et d’entrepôts dans la vieille ville.

La mosquée Sidi Youssef est située dans le quartier de la kasbah, près du palais du gouvernement ou Dar El Bey. Son architecture rappelle le style ottoman traditionnel de l’époque :

Une salle de prière agréable et spacieuse : celle-ci est disposée au milieu de trois cours aux côtés est, nord et ouest. La salle est d’un plan rectangulaire et perpétue le style classique de la salle hypostyle soit, se compose de neuf nefs et sept travées. Les arcs reposent sur des colonnes, portant des chapiteaux de type hafside et d’autres datant de l’antiquité.

La salle de prière est couverte de voûtes d’arêtes, sa coupole sur base octogonale et trompes en coquille s’élève en avant du mihrab. Son minbar est entièrement fait de maçonnerie revêtu de panneaux de marbres polychromes, c’est ce qui fait sa différence par apport aux mosquées malékites originales dans lesquelles le minbar serait plutôt fait en bois.

Le minaret de cette mosquée est le tout premier en Tunisie ayant été construit en forme octogonale. Il s’élève au dessus d’une base carré et se finit par un auvent en bois autour du balcon de la tour, sa lanterne est joliment ornée de tuiles vertes, telles beaucoup de mosquées en Tunisie.

La mosquée abrite aussi le mausolée et la tombe funéraire de son fondateur ce qui en fait un lieu culte à Tunis. Comme tout mausolée, il est couvert d’un toit pyramidal revêtu de tuiles vertes et comporte sur ses deux faces des arcatures centrales. Les façades du mausolée sont faites de marbre blanc et décorées de claveaux alternés noirs et blancs.

(19)