Le Ribat de Monastir: Site inratable de la ville

Ribat de Monastir

Le Ribat de Monastir est une structure défensive islamique située à Monastir, dans la région du Sahel à l’est de la Tunisie.

Le Ribat a été fondé en 796 par Harthama ibn A’yan, dirigeant des Abbassides et gouverneur d’Ifririya. Il s’agit en effet de l’œuvre de défense la plus ancienne et la plus importante construite par les conquérants arabes lors de la conquête musulmane du Maghreb.

Il est possible de voir le bâtiment de pratiquement tous les points à travers Monastir. Ceci en ajoute beaucoup de charme.

En termes simples, un Ribat est une structure défensive islamique. Il ressemble à un fort dans son apparence et est utilisé pour protéger les routes commerciales. Les ribats ont été vus pour la première fois au 8ème siècle.

Caractéristiques du Ribat de Monastir

Le bâtiment a subi plusieurs modifications au cours de la période médiévale. Par exemple celles sous le règne d’Abu al-Qasim ibn Tammam en 966.

Initialement construit en forme de quadrilatère, il a ensuite été transformé en une composition de quatre bâtiments avec deux cours intérieures.

Un escalier en colimaçon d’une centaine de marches mène à la tour de guet utilisée à l’époque pour échanger des messages visuels la nuit avec les tours des forteresses voisines.

De nombreuses tours de guet ont été ajoutées entre le 11ème et le 13ème, 17ème et 19ème siècles. Ceci avait pour but de loger l’artillerie. La beauté de ces tours n’est pas simplement l’histoire et l’architecture qui les engloutirent. Les visiteurs peuvent les escalader et admirer la superbe vue sur la ville de Monastir et la mer méditerranée.

Le ribat: Site incontournable de Monastir

Le ribat est également un édifice religieux. Deux mosquées sont installées sur place. La plus grande d’entre elles contient des matériaux de culte historiques très distingués.

Le ribat de Monastir a fait l’objet d’un vaste programme de rénovation, dont la majeure partie a eu lieu dans les années 1960. L’objectif des autorités était de faire de cet édifice militaire et religieux l’attraction historique la plus importante de Monastir.

Aujourd’hui, sa cour est utilisée pour des représentations théâtrales et des spectacles en soirée. Par exemple, durant les vacances estivales, on y organise le festival international de Monastir. En 1976, le réalisateur italien Franco Zeffirelli a utilisé le ribat comme lieu de tournage de plusieurs scènes de son film «Jésus de Nazareth».

Les réactions des visiteurs du Monastir Ribat sont souvent étonnantes. Beaucoup d’entre eux ne manquent pas de grimper l’une des tours pour profiter d’une vue à couper le souffle sur la ville de Monastir et la mer méditerranéenne.

(1)