Le musée archéologique de Lamta à Monastir

musée archéologique de Lamta

Vous aimez la culture et la découverte des histoires des peuples? Vous ne devez donc pas rater lors de votre voyage organisé en Tunisie, le musée archéologique de Lamta à Monastir.

Leptiminus

Lamta ou Leptiminus de son nom antique est une ville côtière qui se trouve à quelques kilomètres sud de Monastir. Leptiminus a livré ses secrets et ses vestiges suite aux travaux d’aménagement et de construction de la ville actuelle Lamta, d’importantes découvertes de valeureuses pièces qui ont valu l’édification d’un musée archéologique.

Les vestiges et pièces retrouvés sur le site Leptiminus retracent l’histoire de cette ancienne ville bâtie par des marins phéniciens vers le XII eme siècle avant J-C.

Les collections d’objets archéologiques retrouvés sur les lieux datent de l’ère punique, romaine et byzantine. Elles témoignent de son importance comme pont commercial vers la méditerranée et son essor sous l’empire romain.

Présentation du musée archéologique de Lamta

Le musée a été inauguré en 1992, c’est un bâtiment au bord de la mer, entouré d’un jardin. Sa continuité dépasse la clôture de cet édifice par une prolongation de ruines d’un complexe thermal romain. On en distingue un caldarium (salle chaude), des tableaux de mosaïques et des sculptures.

L’entrée du musée donne sur un portique. Ce dernier abrite les salles du musée et un jardin intérieur. On y trouve de grandes pièces découvertes sur le site Leptiminus comme un grand chapiteau d’une colonne romaine et des vestiges du complexe thermal.

Le musée est ouvert tous les jours sauf Lundi de 9h30 à 16h30.

Les salles du musée

Le musée comporte 3 salles à thèmes :

Salle Leptiminus punique :

On y trouve des collections de nécropoles puniques, un sarcophage en bois qui date du III eme siècle avant J-C, des poteries et des céramiques de l’époque.

Salle Leptiminus romaine:

Elle comprend un statut du l’empereur romain Trajan, des inscriptions funéraires, un sarcophage chrétien de l’ère byzantine dont le couvercle en marbre sculpté représente le Christ entouré des apôtres Paul et Pierre et des mosaïques où figurent ‘’la Toilette de Venus’’, ‘’ Les saisons’’ et d’autres pavements illustrant la vie économique, culturelle et religieuse de cette époque.

La 3ème salle :

La 3eme salle inaugurée en 1994, regroupe des mosaïques romaines d’Uzita, des amphores chrétiennes, des stèles, les aspects archéologiques des installations des thermes des stucs en marbre et des mosaïques funéraires chrétiennes.

(2)