La grande mosquée de Sousse

La grande mosquée de Sousse est un chef d’œuvre aghlabide situé à l’extrémité orientale de la médina. Précisément, près du rempart, à environ 50 mètres du Ribat de Sousse.

Elle a été érigée au début du IXe siècle (850-851) par le souverain aghlabide Aboul Abbas Ier (841-856). A l’origine la grande mosquée de Sousse participait avec le Ribat à la défense de la ville. Ceci qui explique ses tourelles et l’épaisseur de la muraille extérieure, ainsi que son emplacement inhabituel, à en profiter lors de votre voyage organisé à Sousse.

En Tunisie, les grandes mosquées sont généralement situées au centre des médinas. L’absence de minaret est également inhabituelle. La tour dans le ribat voisin est utilisée pour appeler les fidèles à la prière. Le bâtiment a été remodelé et agrandi au cours Xe et XVIIe siècles.

L’aspect massif et austère du bâtiment rappelle l’architecture des côtes. Il ressemble étonnamment à l’architecture hydraulique et souterraine. Nous en citons les citernes de Ramla et de Sofra (Sousse, période préislamique). Ce style deviendrait typique de l’architecture du Sahel tunisien.

Description du monument

La mosquée est construite sur un plan rectangulaire et comporte une cour bordée de portiques sur colonnes sur lesquels s’ouvre la salle de prière. Plusieurs portes dans les façades latérales y mènent.

Les tours occupent les angles nord-est et sud-est de la cour. La tour nord-est surmontée d’un petit édifice en forme de dôme auquel on peut accéder par un escalier dans la cour. Les trois portiques avec des arcs en fer à cheval reposant sur des piliers très courts datent de la première phase de construction.

Le quatrième portique, du côté de la salle de prière, qui repose sur des colonnes, a sans doute été ajoutée à l’époque ziride et rénovée sous les Muradites (AH 1086/1675). La zone supérieure des trois portiques aghlabides et la salle de prière sont ornées d’une inscription en coufique gravée en lettres biseautées sur un cordage évidé.

La salle de prière en forme de T est composée de treize nefs et six baies. La baie de mihrab et la nef centrale avec ses doubles colonnes sont plus larges que les autres. La nef centrale est également renforcée par deux coupoles, dont l’une est située devant le mihrāb.

Le dôme du mihrāb original repose sur une base carrée ornée d’une inscription en coufique, comme à Kairouan. Des coins en forme de coquille assurent la transition entre la base et le dôme. Les frontons latéraux de la baie de la coupole sont décorés de motifs floraux circonscrits en carrés disposés de bout en bout.

A l’extérieur, la zone des couinements correspond à un tambour à huit faces.

Profitez de nos promos de Voyage organisé à Sousse, Tunisie

(21)